Avignon Demain Le Blog des Militants FN RBM

Accueil » Actu » TV Libertés : Politique & Eco N°128 – la tribune des économistes : le travail

TV Libertés : Politique & Eco N°128 – la tribune des économistes : le travail

Olivier Pichon, Georges Lane universitaire économiste et Maximilien Lambert expert comptable, chef d’entreprise. Thème d’aujourd’hui : le travail.

1. Approches d’une définition

  • La fameuse théorie de la valeur en question.
  • John Locke, valeur d’usage, valeur d’échange.
  • L’usage : tout effort personnel, caractère subjectif du travail.
  • Le travail doit-il être réglementé ?
  • Une nouveauté bureaucratique la DSN (déclaration sociale nominative) une surveillance accrue !
  • La DSN visées fiscales, automatisation maximale des données individuelles.
  • Libérer plus de personnel pour plus de contrôle.
  • Quand les contrôles se passent pendant les bilans : un impôt invisible, des coûts supplémentaires pour l’entreprise.
  • Quel bénéfice, rendement fiscal accru, mais baisse de la prospérité des entreprises.
  • Un monstre juridique qu’on appelle le code du travail environ 4000 pages en France, en Suisse 40 pages !
  • La réglementation commence à la fin du XIX et se développe au milieu du XXème.

2. Le travail est-il une marchandise ?

  • La valeur d’échange en fait une marchandise, la meilleure des marchandises.
  • Pour ceux dont le travail est une souffrance, le travail valeur subjective.
  • Le temps non déterminant, l’exemple de l’art contemporain, une valeur exogène à l’art soutenue par une cote.
  • Le cas de Robinson sur son île : l’impossible échange.
  • Le prix définit-il la valeur ?
  • Tous les prix sont « au passé ». Définition de l’Ecole Autrichienne.
  • Le SMIC prix plancher, prix réglementé.
  • La réglementation prétend à une valeur objective du travail.
  • La combinaison du travail et du capital.

3. Travail ou emploi ?

  • L’emploi une notion récente
  • Keynes et la macroéconomie : il n’y a pas de marché du travail selon lui.
  • L’emploi et les anticipations rationnelles des entreprises.
  • Une dénaturation des réalités de l’économie politique.
  • Naissance de l’INSEE, définition du taux d’emploi.
  • La généralisation macro économique de la micro économie est une erreur.
  • Les chiffres de l’INSEE généralement faux.
  • Le mythe du plein emploi et de la croissance et… sa nostalgie !
  • L’action publique menée sur des prémices fausses : “on a tout essayé contre le chômage” F. Mitterrand.
  • Schröder et le programme allemand de réduction des coûts.
  • Peut-on travailler et vivre pour 500 euros par mois ?
  • La feuille de paye française la plus complexe du monde !
  • les emplois publics créent-ils de la valeur ou en détruisent-ils ?
  • Le revenu Universel de B. Hamon : 350 milliards le budget de l’Etat !
  • Quelle contrepartie à ce RU ? Le reflexe naturel de la comptabilité en partie double.
  • Une vision malthusienne de la richesse, elle serait une quantité finie à partager.
  • La filiation du Ru et Paul Lafargue gendre de Karl Marx, l’éloge de la paresse !
  • Le salaire complet : + 60 % dont 40 % pour l’entreprise et 20 % pour le salarié, le vrai salaire base de la décision d’embauche.
  • Taxer les robots c’est encore taxer le travail et décourager l’innovation.

Source http://ift.tt/2ouA8jB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :