Avignon Demain Le Blog des Militants FN RBM

Accueil » Actu » TV Libertés : Le peuple contre le mondialisme – Journal du mardi 25 avril 2017

TV Libertés : Le peuple contre le mondialisme – Journal du mardi 25 avril 2017

1) Europe / Les nationaux-libéraux allemands changent de tête !
2) Société / Les femmes des forces de l’ordre en colère à Paris
3) International / Trump lance la guerre de… l’acier
4) International / Qui sont les Vengeurs du delta du Niger ?
5) L’actualité en bref

Marine Le Pen sur le pont. Après avoir remporté sa qualification pour le 2e tour de l’élection présidentielle, la candidate poursuit sa campagne à la rencontre des Français. La candidate du peuple contre le mondialisme. Voilà comment se présente Marine Le Pen pour cette élection.

Partie à la rencontre des ouvriers de Rungis, la candidate patriote a fustigé François Hollande, dont l’attitude est indigne pour un président. Les travailleurs du Marché d’intérêt national ont accueilli Marine Le Pen à bras ouvert. En effet, la candidate apparaît comme seule à se soucier du sort des Français qui travaillent. Avec plus de 7,5 millions de suffrages exprimés en sa faveur au premier tour, Marine Le Pen a progressé de plus d’1,2 million de voix par rapport à l’élection présidentielle de 2012.

Elle a battu le record du second tour des régionales de 2015 où le Front National avait obtenu 6,8 millions de voix. Un record qui devrait être largement franchi le 7 Mai prochain, malgré les défenses immunitaires du système en place.

Lundi, la finaliste de l’élection n’a pas manqué de critiquer le JE CITE “vieux Front Républicain tout pourri” adopté par la majorité de la classe politique… prouvant ainsi la connivence transpartisane des tenants du système…

Un calcul qui chaque fois s’avère plus risqué d’ailleurs. En effet, à force de se rassembler derrière le prétendu front républicain, les politiques de droite et de gauche donnent du crédit à ce que le Front National a toujours désigné comme l’UMPS… ou désormais, l’RPS ! Leur propension systématique à désigner Marine Le Pen comme l’ennemi à abattre coûte que coûte n’est que l’illustration du positionnement anti-système du FN.

Selon une récente enquête Cevipof, 31 % des électeurs de François Fillon seraient prêts à reporter leurs voix sur Marine le Pen pour le second tour, et près de la moitié de ceux ayant votés pour Nicolas Dupont Aignan, lequel n’a pour le moment pas donné de consigne de vote.

Pour renforcer sa position de candidate au delà des partis politiques, Marine Le Pen a choisi de se mettre en congés de ses fonctions de présidente du FN.

Une candidate à la présidentielle dont le programme sociétal s’approche plus facilement de celui de François Fillon que de celui d’Emmanuel Macron. Les appels au Front Républicain des élus de la droite parlementaire, à commencer par ceux du candidat battu apparaissent ainsi encore plus éloignés des Français. En effet, la base militante des Républicains se sent souvent plus proche de Marine Le Pen que d’Emmanuel Macron et les appels forcés des caciques du parti pourraient bien terminer de faire exploser la famille politique pour recomposer l’échiquier. Quoi qu’il en soit, Marine Le Pen, tout comme son concurrent était ce mardi matin à l’hommage pour Xavier Jugelé, le policier assassiné sur les Champs-Elysées jeudi dernier lors de l’attentat commis par Karim Cheurfi. On se souvient qu’après les attentats de janvier 2015, François Hollande avait refusé la présence de Marine Le Pen dans le cortège de la manifestation de Charlie… Désormais, le peuple ne laisse plus le choix à ce qu’il reste du chef de l’Etat. Il doit compter avec Marine Le Pen…

Face à Marine Le Pen, le jeune loup de la finance navigue sur ses soutiens de l’élite parisienne. Après avoir fêté sa qualification en grande pompe à la Rotonde, un célèbre restaurant parisien, Emmanuel Macron reste coupé du peuple. Il laisse ainsi présager une petite présidence entre amis mais sans les Français.

Jack Lang, Daniel Cohn-Bendit, Pierre Bergé, Philippe Douste-Blazy ou Bertrand Delanöé ! Ils ont tous un point commun … Ils soutiennent Emmanuel Macron. A elle seule, cette équipée fantastique dévoile bien la teneur de la candidature en Marche. Une caste parisienne aimant l’entre-soi pour elle et l’immigrationnisme pour les autres, ce peuple qu’elle exècre. Ex-banquier Rothschild, proche des entreprises du CAC 40, Emmanuel Macron n’aura pas de mal à s’entendre avec ses anciens amis de la finance mondiale, pour le plus grand plaisir de son pécule, et sans doute le plus grand malheur des citoyens. Au sein de son mouvement, notamment avec son conseiller santé, Jean-Jacques Mourad,  Emmanuel Macron avait déjà montré qu’il n’avait pas de problèmes majeurs avec le lobbying. En effet, alors qu’il officiait comme expert santé pour En Marche, Jean-Jacques Mourad officiait également comme consultant – comprendre lobbyiste –  pour le vertueux laboratoire Servier – celui du scandale du Mediator. Si l’homme a été mis de côté, la presse n’a visiblement pas tenu rigueur à son chouchou pour le conflit d’intérêts patents.

La tolérance immense de la presse ne s’est pas arrêtée là puisque Emmanuel Macron s’est également magistralement sorti d’une autre proximité dérangeante… En effet, un de ses référents En marche, Mohamed Saou, proche du mouvements des indigènes, avait tenu des propos très radicaux sur les réseaux sociaux. Ouvertement admirateur de Marwan Muhammad, directeur du Collectif contre l’Islamophobie en France… une association proche des Frères Musulmans, Mohamed Saou a finalement vu ses fonctions lui être retirées… sans pour autant être mis à la porte du mouvement en Marche. D’ailleurs, Emmanuel Macron sur Beur FM, s’est laissé aller hors antenne a des propos très élogieux sur ce militant… Le banquier d’affaires a déjà affirmé à plusieurs reprises qu’il était contre l’interdiction du port du voile, et même du burkini. Son extrême capacité à s’accommoder avec l’islam en fait ainsi un candidat communautaire idéal. La Grande Mosquée de Paris a d’ailleurs appelé à voter pour le candidat en Marche.

En réalité, Emmanuel Macron ne défend pas l’islamisme… mais le multiculturalisme. Dans la lignée de l’Open Society, chère à Jacques Attali, un autre de ses soutiens, le gendre idéal est favorable à une dislocation de la civilisation. Pas de culture, pas d’art, rien de national, tout doit être uniformisé pour être insipide. Ses nombreuses visites en banlieues parisiennes pour rencontrer des “jeunes des quartiers difficiles” ont montré ses orientations favorables envers une discrimination positive, pervertissant l’égalité en égalitarisme. Le monde idéal de Macron, et de ses soutiens qui occuperont une place importante à ses côtés, c’est un monde mixte sans frontière, ni valeur, mise à part celle du capitalisme sauvage… Après tout, un marché mondial serait plus pratique avec des clients décérébrés qui se ressemblent tous…

Et malgré une majorité de cadres des Républicains appelant à voter pour Emmanuel Macron, l’attitude n’est pas unanime. Pour certains, l’ancien banquier représente un grave danger pour la France… C’est le cas de Jean-Frédéric Poisson, ancien candidat à la primaire de la droite et du centre et Président du Parti Chrétien Démocrate. Il ne votera pas pour Macron !

1) Europe / Les nationaux-libéraux allemands changent de tête !

Le mouvement National-Libéral allemand fait peau neuve ! L’AFD-Alternative Für Deutschland- en baisse dans les sondages après avoir connu des sommets en 2016 s’est doté de deux nouvelles têtes d’affiche. Le mouvement fait le choix d’une ligne ouvertement marquée à droite et en rupture avec son emblématique porte parole Frauke Petry.

Deux nouvelles têtes d’affiche pour porter la voix des nationaux-Libéraux allemands ! Lors d’un congrès à Cologne en Rhénanie-Du-Nord-Westphalie, le parti allemand Alternative Für Deutschland a choisi de mettre la barre à droite dans la perspective des élections législatives de septembre prochain. Exit donc l’ancienne figure de prou du mouvement, Frauke Petry, chef d’entreprise et favorable à une ligne de type national-conservatrice. Cette dernière laisse place à un binôme de meneur aux positionnements plus droitiers : Alexander Gauland et Alice Weidel.

Alors que Frauke Petry était favorable à une ligne basée essentiellement sur l’euroscepticisme, ses deux successeurs sont plus attachés à une opposition frontale à l’immigration et à l’islam. Un changement de cap résultant donc d’un affrontement entre deux grandes tendances cohabitant au sein du parti…

Ce jeu d’influence duquel la ligne plus ancrée à droite est sortie vainqueur pourrait profiter à l’AFD, notamment dans l’Est du pays encore très marqué par le communisme et plus ouvert à un discours nationaliste. A l’Ouest de l’Allemagne, le pari pourrait s’avérer être moins gagnant…

L’évolution de la ligne du parti est à prendre dans un contexte électoral compliqué pour l’AFD… Crédité de 15 % d’intentions de vote à l’automne 2016, le mouvement peinerait aujourd’hui à atteindre les 10 %… En cas de stagnation, l’AFD ne pourra pas espérer devenir la troisième force du pays et pourrait laisser cette place à la gauche radicale de “Die Linke” ou aux écologistes…

2) Société / Les femmes des forces de l’ordre en colère à Paris

Samedi, deux jours après l’attentat ayant causé la mort d’un policier sur les Champs Elysées, 300 personnes se sont réunies derrière le collectif des “Femmes des Forces de l’Ordre en Colère” les FFOC, pour dénoncer les conditions de travail de leurs époux. Un reportage de Floriane Jeannin.

3) International / Trump lance la guerre de… l’acier

Donald Trump prêt à déclencher une guerre mondiale. Ce n’est pas la conséquence inéluctable de la situation explosive en Corée du Nord mais de la mise en place du programme économique du nouveau président américain… Première cible : l’acier d’importation. Natasha Koenigsberg

Comme promis, Donald Trump met en place son programme économique protectionniste… D’un côté, en libéralisant l’extraction de pétrole de gaz de schiste sur le territoire américain, il soustrait les Etats-Unis aux risques d’une fluctuation et surtout d’une hausse des prix du pétrole, ce qui serait mauvais pour son économie… Cette année, l’Amérique pourrait ainsi redevenir premier producteur de pétrole au monde… La production pourrait augmenter de 700 000 voire de 1 million de barils par jour ce qui est considérable… Cela rendra totalement vains les efforts des pays membres de l’OPEP, les pays producteurs de pétrole, essentiellement arabes, qui veulent faire remonter les prix du pétrole en réduisant la production.

De l’autre, Donald Trump veut que l’industrie américaine soit indépendante et cesse d’importer de l’acier étranger, alors même que le pays dispose des capacités de produire ce dont il a besoin… Pour cela, le président américain menace d’utiliser une loi qui n’a plus été utilisée depuis les années 70 : La loi de Sécurité Nationale… Il laisse 50 jours à son ministre du Commerce afin de trouver une solution pour relancer la production d’acier américain qui tourne aux deux tiers de sa capacité, faute de quoi, sinon, les importations d’acier étranger seront lourdement taxées en vertu de cette loi de Sécurité Nationale… Pour une fois, la cible, l’ennemi, n’est pas la Chine, qui exporte certes un peu d’acier aux Etats-Unis, mais cela ne représente que 2 % de la consommation du pays… les premières victimes de ces mesures protectionnistes pourraient être les Canadiens, qui fournissent plus de 15 % de l’acier utilisé par son grand voisin, suivis de près par les Brésiliens… 12 % et les Coréens… 8 %.

Chose extraordinaire : pour l’instant, Donald Trump n’a jamais eu besoin d’appliquer ses mesures protectionnistes, les menaces ont suffit. Les constructeurs d’automobiles, tentés d’implanter des usines au Mexique, ont par exemple renoncé… de peur de voir les véhicules ainsi produits taxés à l’entrée sur le territoire américain… D’aucuns disent que pour l’acier, la même chose pourrait se produire : les industriels américains pourraient réduire drastiquement leurs importations d’acier étranger, relançant du même coup la sidérurgie américaine…

4) International / Qui sont les Vengeurs du delta du Niger ?

L’armée nigériane en guerre contre les trafiquants de pétrole. L’organisation “les vengeurs du delta du Niger” détournent l’hydrocarbure des grandes compagnies nationales et internationales.

Ils réclament une sécession de la République fédérale. Pierre Bergerault

Le Nigéria sous la pression des rebelles de l’or noir ! Depuis plus d’un an, les “Vengeurs du delta du Niger” sabotent tous les sites pétroliers. Tous y passent ! Qu’ils appartiennent aux compagnies étrangères ou à la compagnie nationale nigériane. De nombreux oléoducs et plateformes ont été détruits. Ces attaques avaient conduit les sociétés Shell et Chevron à évacuer leurs techniciens et donc à arrêter le travail sur plusieurs sites.

Conséquence : la production a chuté de 2,1 millions de barils par jour à 1,4 million, entraînant une grave récession. Les “vengeurs du delta du Niger” se présentent eux-mêmes comme jeunes, d’un bon niveau d’éducation et comme des “hors-la-loi émérites”. A la différence du Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger, qui demandait une juste répartition des richesses, les Vengeurs demandent l’indépendance de la région.

Le gouvernement s’est lancé dans des négociations avec ce groupe armé pour faire cesser ces actes de pirateries. L’armée est maintenant en guerre contre les raffineries artisanales, principales ressources financières des vengeurs. La Force Conjointe de l’Opération “Delta sécurisé” arpente la mangrove à leur poursuite :

En mars, l’armée affirmait avoir détruit une dizaine de raffineries illégales. L’ensemble de cette économie parallèle pèserait autour de 8 milliards de dollars par an. Les “Vengeurs” reprochent au gouvernement d’encaisser les recettes avec les grands groupes pétroliers internationaux. De son côté le vice-président Yemi Osinbajo a promis de légaliser certains de ces ateliers pour les transformer en raffineries modulaires.

5) L’actualité en bref

Les clandestins se battent entre eux. Une rixe a éclaté lundi soir à Calais lors de la distribution des repas. La bagarre, qui a opposé des Erythréens et des Omoros, a fait au moins 11 blessés. Il s’agit de la 2ème rixe entre clandestins depuis le démantèlement de la jungle de Calais. La précédente a eu lieu le 8 avril dernier entre des Erythréens et des Ethiopiens. Un policier avait été légèrement blessé.

***

Une musulmane décapite une statue et s’attaque à un autel et un bénitier ! Ce n’est pas la dernière scène offerte par les vidéos de propagande de l’Etat Islamique… mais bien le lugubre spectacle auquel ont assisté dimanche les touristes présents dans la petite église de Rennes-le-Château en région Occitanie. Voilé et vêtu d’une cape blanche et d’un masque de type vénitien, l’individu a passé un coup de téléphone en arabe avant de sortir une hache pour frapper sur divers objets. Interpellée par des gendarmes, la femme a justifié ses actes par le conflit en Syrie où son mari ferait la guerre avant d’ajouter “vous êtes tous des mécréants”…

***

A l’ONU, l’argent achète tout ! L’organisation internationale a choisi l’Arabie-Saoudite pour promouvoir les droits des femmes et leur émancipation ! Pourtant, selon le régime salafiste de Riyad qui promeut la Charia, les Saoudiennes dépendent d’un tuteur masculin de la naissance à la mort. Le pays a reçu le vote de 47 des 54 Etats membres du Conseil économique et social des Nations unies. Les 7 restants étaient visiblement incorruptibles.

***

3 morts de plus au Venezuela ! Lundi, lors d’une nouvelle journée de contestation, 3 hommes ont perdu la vie dans l’ouest du pays. Après un mois de mobilisation contre le gouvernement du président socialiste, Nicolas Maduro, 24 personnes ont été tuées lors des manifestations. Un nouveau rassemblement est prévu mercredi.

Source : http://ift.tt/2lb7RgJ
©MB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :