Avignon Demain Le Blog des Militants FN RBM

Accueil » Scoop.it

Category Archives: Scoop.it

Avignon : la gestion de l’eau restera au privé !

Anne-Sophie Rigault lundi soir au Conseil d’agglomération du Grand Avignon : La gestion de l’eau potable restera privé !

Cécile Helle n’aura pas réussi à convaincre le Conseil d’agglomération de revenir à une régie publique. Hier soir  les élus ont délégué une nouvelle fois l’assainissement et la gestion de l’eau à un prestataire privé pour 10 ans. Pour Anne-Sophie RIGAULT, il n’est « ni prudent, ni responsable, ni raisonnable, de remplacer cette DSP par une régie publique ». Il faut néanmoins un cahier des charges bien plus strict qu’il ne l’est actuellement en y ajoutant une « charte de gouvernance » précisant que « ce que nous savons du fonctionnement des régies, ne nous engage pas à aller dans cette direction ». Nous n’avons tout simplement pas le droit de mettre en jeu la qualité sanitaire de l’eau ! Cécile Helle qui lors de sa campagne aux élections municipales avait fait de cette bataille un enjeu, n’aura pas convaincu. Le parti socialiste boudé dans les urnes aux dernières échéances, subira une nouvel fois le désaveu des élus d’opposition ainsi que dans ses propres rangs, quelle journée madame le maire ! ©MB

 

Publicités

Jupiter 1er confronté à un bras de fer avec le général Pierre de Villiers ne tergiversera pas !

« Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état major des armées change. »

Photo : ©Michel Euler/AFP

Jupiter 1er confronté à un bras de fer avec le général Pierre de Villiers ne tergiversera pas !

Emmanuel Macron dans le Journal du Dimanche toujours confronté à un bras de fer avec le général Pierre de Villiers après sa prise de position sur la réduction du budget militaire ne tergiversera pas :

« Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état major des armées change. » 

Une volte-face envers celui qu’il a reconduit dans ses fonctions le 1er juillet en ces termes : « Il a toute ma confiance »

Par peur de contagion virale des officiers supérieurs susceptibles de prendre les mêmes latitudes que le chef d’état-major des armées Macron avait déjà rappelé le « Cema » au « sens du devoir et de la réserve » de la « Grande muette ».

 

Les 850 millions d’euros d’économie sur le budget de la Défense a du mal à passer alors l’augmentation à 2% des crédits des armées était une promesse de campagne de Jupiter !

« L’intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels », répond Emmanuel Macron.

Le général de Villiers sera reçu vendredi à l’Elysée par le président, sans qu’aucun ordre du jour ni objet de ce rendez-vous n’ait été précisé.

 

 

Photo : ©Michel Euler/AFP

Face à la #LoiTravailXXL, soutenez notre projet de patriotisme économique !

http://www.frontnational.com/face-a-la-loitravailxxl-soutenez-notre-projet-de-patriotisme-economique/

Sourced through Scoop.it from: www.frontnational.com

Signez notre pétition !

« Ce texte n’est pas anodin : il porte en lui une vision de la société que nous combattons, et serait une régression pour les salariés sans être un avantage pour les petites et moyennes entreprises. Il a donc tout faux ! » Marine Le Pen 

Pour signez la pétition cliquez sur le lien suivant :

http://www.frontnational.com/face-a-la-loitravailxxl-soutenez-notre-projet-de-patriotisme-economique/

 

 

Les militaires votent très largement pour le Front national

Même à Paris, qui ne fait pourtant pas partie des bastions du Front national, Marine Le Pen a reçu un surplus de voix dans les bureaux proches des casernes de la capitale. – AFP

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

Une étude de l’Ifop s’est concentrée sur les résultats des bureaux proches des casernes dans lesquelles votent les militaires et leurs proches.

Si l’élection présidentielle se rejouait sous les drapeaux qui défilent lors du 14 juillet, les résultats seraient probablement très différents. Selon une étude réalisée par Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion publique à l’Ifop, et par le démographe Hervé Le Bras, les militaires sont très majoritairement séduits par les idées du Front national.

Cette étude publiée sous la forme d’un livre intitulé « Le puzzle français. Un nouveau partage politique » et repéré par l’Opinion , met notamment en lumière le vote des militaires, une donnée généralement difficile à mesurer. Pour mener à bien cette analyse, l’Ifop s’est concentré sur les bureaux de vote de l’élection présidentielle dans lesquels sont majoritairement inscrits des militaires ainsi que leurs proches. Résultat, Marine Le Pen a bénéficié d’un soutien très supérieur comparé au reste du territoire.

Prime militaire

Ainsi, dans les bureaux versaillais numéro 10 et 11 qui accueillent un grand nombre de militaires et de gendarmes du camp de Satory, Marine Le Pen est arrivée en tête du premier tour avec respectivement 48,3 % et 35,7 % des voix. Autrement dit des résultats qui se rapprochent de son record de voix dans son fief du Pas-de-Calais où elle a dépassé les 50 %. Au niveau national, la présidente du Front national avait recueilli 21,3 % des suffrages au premier tour.

© https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/030446016214-les-militaires-votent-tres-largement-pour-le-front-national-2102025.php#V6L6QpKjHPdE5SL2.99

Annonces du gouvernement : à quand un plan ANTI-immigration ?

Site officiel du Front National, mouvement présidé par Marine Le Pen.

Sourced through Scoop.it from: www.frontnational.com

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Dans le cadre de son « plan immigration », le gouvernement a annoncé la création de 7 500 places d’hébergement pour les migrants en deux ans. Par ailleurs, 5 000 places seront aussi créées sur la même période pour aider les prétendus « réfugiés » à accéder au logement. Alors que des sans-abris français meurent chaque année dans la rue et que nous comptons près de 4 millions de Français en situation de mal-logement il s’agit d’une véritable injustice et d’une insupportable démonstration de préférence étrangère.

Le Premier ministre a aussi parlé de « maintenir le contrôle aux frontières nationales jusqu’en novembre 2017. » À quelles frontières fait-il référence ? De quels contrôles parle-t-il ? En réalité, ce sont plusieurs centaines de clandestins qui entrent chaque jour en France, notamment par les Alpes-Maritimes, où la situation devient chaque jour plus chaotique.

L’expulsion automatique et immédiate de toute personne entrée illégalement sur le sol national doit être une priorité. Cette politique ne peut être appliquée que si elle s’accompagne, bien sûr, d’un rétablissement complet de nos frontières nationales et d’un choix clair : l’arrêt de l’immigration massive, incontrôlée et continue. Les Français ne réclament pas un « plan immigration » mais un plan ANTI-immigration.

©NIcolas Bay Secrétaire général, Député européen Front National

« Je ne laisserai pas le chaos s’installer dans mon parti », affirme Marine Le Pen

Sourced through Scoop.it from: tempsreel.nouvelobs.com

« Je fais respecter la discipline dans mon mouvement », a fait valoir Marine Le Pen, interrogée par RTL sur les dissensions au sein du parti et notamment la destitution de Sophie Montelune proche de Florian Philippot, de la présidence du groupe FN en région Bourgogne-Franche-Comté.

« Je crois que dans un mouvement politique comme dans un pays il faut un minimum d’autorité, il faut un minimum d’ordre et un minimum de respect des règles de fonctionnement car sinon c’est le chaos », a-t-elle poursuivi. « Et je ne laisserai pas le chaos s’installer dans mon parti ».

« Il y a un processus de refondation qui est à l’oeuvre, avec un certain nombre d’étapes, dont j’entends que chacun les respecte », a-t-elle souligné.

« La critique, la provocation effectuée dans les médias, ça n’est pas admissible, il y a un lieu pour échanger, un lieu pour débattre, un lieu d’ailleurs éventuellement pour critiquer, ce sont les instances internes du Front national », a-t-elle ajouté.

Le FN tiendra les 21 et 22 juillet un séminaire sur sa refondation, et ses adhérents seront consultés, probablement au mois de septembre.

Source : Publié le 12/07/17 à 8:29 ©L’OBS

Intervention de Marine Le Pen à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi travail (10.07.17)

« Ce texte n’est pas anodin : il porte en lui une vision de la société que nous combattons, et serait une régression pour les salariés sans être un avantage pour les petites et moyennes entreprises. Il a donc tout faux ! »
Marine Le Pen intervenait  à l’Assemblée Nationale lors de l’examen du projet de loi travail

Sourced through Scoop.it from: www.youtube.com

Coupes budgétaires : la sécurité des Français scandaleusement sacrifiée

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a livré ce matin le détail des coupes sèches prévues dans le budget de l’Etat, appliquant docilement l’austérité exigée par la Commission européenne.

Sourced through Scoop.it from: www.frontnational.com

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a livré ce matin le détail des coupes sèches prévues dans le budget de l’État, appliquant docilement l’austérité exigée par la Commission européenne.

Ainsi, sur les 4,5 milliards d’euros de coupes budgétaires annoncées, plus du tiers (soit 1,5 milliard d’euros) proviendront des trois ministères chargés d’assurer la sécurité des Français (Armées, Intérieur et Justice).

Cet arbitrage scandaleux met en lumière tout le cynisme du président Macron qui s’était engagé à faire de la sécurité une « priorité » de son action, assurant que les budgets afférents seraient « sanctuarisés ».

On voit à présent qu’il n’en sera rien. En plein État d’urgence, le gouvernement trahit une nouvelle promesse de campagne, rognant massivement les moyens affectés à notre sécurité collective.

Dans le cas du ministère des Armées, les choses sont encore plus révoltantes. Le président Macron avait en effet promis pendant la campagne de porter le budget des Armées à 2% du PIB d’ici 2025. Alors que cet objectif déjà très lointain aurait nécessité un effort progressif et constant, le premier geste du gouvernement consiste à amputer de 850 millions d’euros le budget des Armées, ce qui revient à reculer la ligne de départ avant même le début de la course. Nous sommes désormais certains que cette promesse de campagne ne sera pas respectée, elle non plus.

Dans ce contexte, nous l’affirmons sans détour : les terroristes n’ont rien à craindre d’un pouvoir politique qui méprise à ce point sa parole et la sécurité des Français.

Le Front National exige qu’un nouvel arbitrage soit rendu, préservant l’intégralité du budget de ces trois ministères absolument prioritaires.

%d blogueurs aiment cette page :