Avignon Demain Le Blog des Militants FN RBM

Accueil » Posts tagged 'Cécile Helle'

Tag Archives: Cécile Helle

A AVIGNON LES SOCIALISTES SONT COMME LES SAUTERELLES : APRÈS LEUR PASSAGE, IL NE RESTE PLUS RIEN !

LES SOCIALISTES SONT COMME LES SAUTERELLES : APRÈS LEUR PASSAGE, IL NE RESTE PLUS RIEN !
– encore une institution vauclusienne qui met la clé sous la porte.
– résultat de la politique municipale menée, depuis trois ans, par Cécile HELLE et sa gauche plurielle davantage occupée à régler les affaires judiciaires de certains élus ou membres du cabinet que par les dossiers de la Ville…
– tant au niveau local que national, leur gestion calamiteuse tue les entreprises les unes après les autres. # Marine, ça urge !
fullsizerender
img_6865
 
#MLP2017 Le partage est un acte militant
Publicités

Avignon: Y a t’il encore une majorité ?

Avignon Demain qui Pilote la Ville.jpg

Y a t’il un pilote dans la mairie d’Avignon ?

Hier matin ce tenait la réunion concernant le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre-ville dans la salle des fêtes de la Mairie
d’Avignon.
Juste après son petit mot d’accueil, votre maire Cécile Helle s’est éclipsée…
Étaient présents l’Architecte des Bâtiments de France, différents
services municipaux dont l’Urbanisme qui pilotait la réunion (tiens ? pas de Christine Lagrange dont l’absence est à déplorer !), quelques notaires et agents immobiliers.

Du côté des élus PS les deux restants pour faire le job :
– Sébastien GIORGIS et Françoise CIPRIANI pour la majorité !!

Côté opposition pas de Républicains non plus, vous-êtes tous souffrants ?

-Ne restait qu’Anne-Sophie RIGAULT du Front National pour toute
l’opposition (gloups !).

A se demander si la rénovation de notre centre-ville, vecteur de nombreuses retombées économiques pour Avignon, intéresse beaucoup de monde à commencer par les élus  !

Avignon Théâtre des Vents : subvention à la baisse

Cécile Helle (parti socialiste) ré-invente Avignon en réduisant à peau de chagrin la subvention du Théâtre des Vents. Aujourd’hui le parti socialiste mène une politique culturelle au ras des pâquerettes, et pourtant, il n’y a pas si longtemps de cela dans le journal d’Arte lors des municipales, Olivier Py soutenant la gauche s’enflammait en proclamant : « si le FN l’emporte à Avignon c’est la fin du Festival ». Moïse est bien taiseux sur le sauvetage du Théâtre des Vents, la municipalité ferait-elle du clientélisme sur les attributions des subventions ?. Ainsi va la politique dans la cité des papes. Solidarité quand tu nous tiens ….

au chevet du théâtre des vents

               au chevet du Théâtre des Vents

Théâtre des Vents LP2

Article La Provence du 21/02/2016

 

 

Une année 2015 difficile pour les Français

Mes chers amis,

L’année 2015 a été une dure année pour notre pays. Elle a vu la barbarie se déchaîner sur notre sol. Elle a vu nos politiques se mobiliser davantage contre le Front National que contre les terroristes qui ont outragé nos valeurs. Elle a vu à plusieurs reprises, et notamment lors des élections régionales, les partis du système s’unir contre la volonté des électeurs, et montrer que leur seule idée pour notre pays était de lutter contre le Front National; au lieu de lutter sur le plan extérieur contre le terrorisme, et sur le plan intérieur contre la perte de nos valeurs, contre la délinquance dans nos quartiers, contre l’invasion de migrants que nous ne pouvons intégrer et qui, malheureusement, ont pour certains d’entre eux partie liée avec l’État islamique.

Décidément, les partis qui sont censés nous gouverner sont définitivement les fossoyeurs de notre République. Le pire est qu’ils essaient pourtant de s’en autoproclamer les défenseurs. Ils font dans ce cadre preuve d’une mauvaise foi sans égale, ils insultent ceux qui refusent de se laisser berner, ils agitent des peurs d’un autre âge, ils stigmatisent tous ceux qui pensent encore que notre pays vaut mieux que leurs renoncements.

Les élections départementales et régionales ont illustré, avec des scores sans précédent, l’ampleur de nos soutiens. Près de 45% en moyenne lors des départementales, plus de 45% lors des régionales, avec 40% sur Avignon. Seuls contre tous les partis du système et les médias déchaînés, notamment dans l’entre deux tours des régionales digne de la Corée du Nord. Nous avons fait, grâce à tous nos militants et sympathisants, des scores historiques.

Je tenais à en remercier tous ceux qui n’ont pas ménagé leurs efforts, au quotidien, pour permettre ces scores. Je tenais aussi à remercier nos sympathisants qui n’ont pu toujours, compte tenu de la dictature médiatique, afficher leurs convictions au grand jour, mais les ont portées. Je tiens également à remercier les membres d’autres partis qui, en dépit des différences affichées voire des diktats de leurs états-majors, ont décidé de nous soutenir en sachant que nous étions la seule alternative possible.

Nous avons aujourd’hui des conseillers départementaux, des conseillers régionaux. Mais n’avons pas gagné de département ni de région.

Nous avons de bons candidats, et avons notamment réussi, derrière et avec Marion Maréchal Le Pen, à réunir plus de 45% des voix seuls face au système politique et médiatique qui n’a cessé de nous caricaturer et de diffuser ses mensonges.

Nous pouvons en être fiers, et être fiers de notre tête de liste, Marion Maréchal Le Pen.

Nous sommes, contrairement à d’autres, restés fidèles à nos engagements et à nos valeurs.

Nous avons dû faire face, entre les deux tours des régionales, à un lavage de cerveaux sans précédent.

Notre position est pourtant claire : nous voulons que la France existe encore dans 20, 30, 40 ans et au delà, ce qui n’est pas le cas de tous les tenants de la mondialisation à outrance et de la venue de millions de migrants. Je rappellerai que les élus UMP d’Avignon ont voté pour le plan d’accueil des migrants présenté par Mme Cécile Helle. Chacun en tirera les conséquences.

Que vous soyez militants ou sympathisants, ou même d’un autre bord mais prêts à nous rejoindre, car vous savez que l’union de tous les patriotes est nécessaire à la renaissance, je fais appel à vous.

Nous avons besoin de vous pour les combats à venir. Sans vous, sans votre implication, nous laisserons la parole et le pouvoir à tous ceux qui se moquent de la France, à tous ceux qui sont prêts à tous les compromis pour sauver leurs postes et leurs places, à tous ceux qui font de la politique en ne pensant qu’à eux, et pas à la France.

Les récentes élections ont montré qu’une large part des Français ont compris que leur avenir était avec nous. Mais elles ont aussi illustré que la dictature médiatique et les caricatures pesaient encore lourd, et faisaient en sorte qu’il nous était difficile de rallier une majorité de Français.

Nous savons, vous savez, qu’il nous faut encore convaincre, largement, qu’il nous faut lutter contre les insultes, qu’il nous faut expliquer que notre projet n’est pas la caricature qu’on en fait, que nous nous battons non pas pour nous mais pour notre pays.

L’année 2016 va nous en donner l’occasion. C’est justement en cette année non électorale que nous pourrons porter nos valeurs; nos idées, notre volonté d’ouverture et d’échange.

J’aime notre pays. J’aime Avignon. Et je considère qu’ils méritent mieux que leurs actuels gouvernants. Et je me battrai, comme tous les élus du groupe Avignon Demain, comme tous les militants, comme tous les sympathisants, pour convaincre, jour après jour, encore et encore, que nous représentons définitivement l’avenir de notre pays, de notre région, de notre ville.

Oui, nous pouvons considérer l’année 2016 comme une nouvelle année de progression de nos idées, car elles le méritent, et car notre pays les mérite.

Je vous demande à tous de nous rejoindre dans ce combat pour l’avenir de notre civilisation, de notre pays, de notre ville, de nos enfants. Car c’est de cela qu’il s’agit.

N’ayons pas peur, soyons fiers, soyons forts, et osons regarder l’avenir avec espoir.

Venez tous nous rejoindre et participer pleinement à la reconquête.

Passez une très bonne fin d’année, et faisons ensemble en sorte que 2016 soit une très belle année pour tout ce en quoi nous croyons. Ce qui nous la rendra magnifique.

Recevez toutes mes amitiés. Je suis à votre disposition.

Philippe Lottiaux

Joyeuses Fêtes FN RBM

 

Y a t-il un flic pour sauver la Maire ??

Y a t-il un flic pour sauver la Maire ?

 

Décidément, ce n’est plus une mairie que nous avons à Avignon, c’est le palais des courants d’air. Après la démission de l’Adjointe à la culture, c’est aujourd’hui celle du directeur de la Police municipale qui intervient. Signe d’un nouveau malaise sur un sujet là encore essentiel celui de la sécurité des Avignonnais et des Montfavétains.

Encore une fois, en dépit des promesses de campagne, le bilan est affligeant. Recrudescence de la mendicité agressive intra-muros, prolifération des agressions dans les quartiers difficiles, qui sont de plus en plus des zones de non-droit, extension de l’insécurité dans les différents secteurs d’Avignon, multiplication des règlements de compte violents : le résultat de 18 mois de gauche municipale est, en termes de sécurité comme en bien d’autres, en dessous de tout.

Là encore, les promesses ont fait long feu. La sécurité, première des libertés, qui est au cœur des préoccupations de la majorité des habitants que nous rencontrons, ne s’est pas améliorée en 18 mois. Au contraire : la situation a empiré.

La politique laxiste de Mme Taubira et du gouvernement soutenu par Mme Cécile Helle y est pour beaucoup. Mais au quotidien, dans les rues d’Avignon, rien n’est fait. Nous voulions mettre en place des policiers supplémentaires, avoir une police municipale présente 24h/24, renforcer l’ilotage, développer la vidéo-surveillance et les caméras mobiles, instaurer dans les quartiers résidentiels le système des voisins vigilants, renforcer la présence policière dans les quartiers où la petite délinquance est sans contrôle. Des réponses claires et concrètes à des soucis majeurs de la population.

Qu’a fait la gauche aux affaires depuis 18 mois ? Rien, hormis quelques promesses non tenues.

Avignon meurt de son insécurité. Les querelles internes qui semblent la marque de fabrique de la municipalité obscurcissent l’horizon. Là encore, c’est un échec flagrant que paient au prix fort les Avignonnais, et que la démission d’un directeur d’une police municipale désabusée, sans moyens ni objectifs, ne fait qu’illustrer.

Philippe Lottiaux

Y a t-il un flic pour sauver la Maire d'Avignon Cécile Helle ??

Y a t-il un flic pour sauver la Maire d’Avignon Cécile Helle ??

%d blogueurs aiment cette page :