Avignon Demain Le Blog des Militants FN RBM

Accueil » Posts tagged 'Front National Vaucluse »'

Tag Archives: Front National Vaucluse »

Législatives 2017 : Hervé de Lépinau dans la 3 ème, Marie Thomas de Malville pour la 5 ème !

C’est désormais officiel, la commission nationale d’investiture du Front National a désigné Hervé de Lépinau dans la troisième circonscription de Vaucluse et Marie Thomas de Malville dans la 5ème assistée de Georges Michel son suppléant. Nous adressons toutes nos félicitations à ces vaillants défenseurs de notre identité et de notre avenir. Envoyons Hervé et Marie Thomas à l’assemblée !

Hervé de Lépinau et Marie Thomas de Malville

©LaProvence du 16 05 2017

Publicités

Réunion du 4 mars 18h Avignon

Réunion 4 mars 18h

Chers amis, nous espérons vous accueillir nombreux à  notre réunion mensuelle qui se tiendra le vendredi 4  Mars  2016.

Accueil à notre permanence d’Avignon, 38 A avenue des Sources dès 18h00.

Nous comptons sur votre participation.

Bien cordialement.

Philippe LOTTIAUX.

Newsletter Adhésions FN  Avignon

Cliquez sur l’image

 

 

 

 

550 radicalisés sous surveillance

Certains feraient l’apologie du terrorisme. D’autres ne seraient pas dangereux. État des lieux dans les Bouches-du-Rhône

Islam Radical 1.JPG

C’est un fichier classé secret défense. Même son acronyme (FSPRT) reste confidentiel. Créé par décret du 4mars 2015, ce dispositif de signalement de la radicalisation à caractère terroriste comporterait 11 500 inscriptions en France.
Parmi ces personnes étroitement surveillées, 550 habitent dans les Bouches-du-Rhône.
Leur fichage n’intervient qu’une fois leur radicalisation confirmée avec notamment des
échanges avec les services centraux.

Ces signalements ont doublé en moins d’un an. Tous les individus repérés sont jeunes, où
très jeunes (une quarantaine d’années au plus).On compte autant de filles que de garçons.
Attention :tous ne sont pas des terroristes en puissance. « Cette liste comporte des individus déjà connus des services de renseignement, mais aussi des personnes au comportement inquiétant qui ont été signalées sur le Numéro Vert Stop Djihadisme
(1), par les gendarmeries, les commissariats et par toutes les
institutions partenaires, administrations, hôpitaux, bailleurs, etc. »,détaille le Préfet de police de Marseille,Laurent Nuñez.
Une centaine de cas ont été déclarés par l’Éducation nationale. Très impliquédans la prévention de la radicalisation(il était directeur de cabinet du Préfet de police de Paris pendant les attentats de Charlie Hebdo début 2015), Laurent Nuñez ratisse large, pour ne rien laisser passer.

Radicalisation.JPG
« Un exercice difficile, dit-il, car il faut se garder de toute stigmatisation ».
Parmi ces inscriptions au fichier, il y a parfois de simples conversions à l’islam
qui perturbent l’entourage.
« Mais nous avons aussi des individus vraiment radicalisés, qui font clairement l’apologie du terrorisme ou qui ont des velléités sérieuses de départ ».Tous ces cas sont évoqués chaque lundi, lors d’une réunion en Préfecture, où des suivis individuels sont élaborés. Depuis peu,un embryon de cellule de déradicalisation se met en place, avec des travailleurs sociaux, des experts laïques et religieux, « sur le modèle de ce qui a été créé à Bordeaux ».
Soucieux de travailler avec la communauté musulmane modérée (voir plus bas), le Préfet
de police recrute des imams « capables de produire un Ali Dahmani, président de l’association cultuelle Annasr, gère la mosquée de la Capelette (10 e). Il fait partie des responsables religieux sur qui compte la Préfecture pour lutter contre la radicalisation et la tentation du départ chez certains jeunes.
Marseille est confrontée à la radicalisation.Comment l’expliquer ?
« Depuis dix ans,il y a des individus qui partent environ trois mois à l’étranger pour apprendre la religion. Ils reviennent et se disent imams alors qu’il faut quatre ou cinq ans pour se former.
Ces gens-là n’ont pas la compétence pour tenir des prêches. Nous rencontrons aussi des personnes qui ont traversé la Méditerranée pour venir en France et qui se proclament également imams. Eux non plus ne sont pas fiables.
Voilà d’où vient le danger, de ces personnes qui se disent imams, qui portent la chéchia,
le quamis et croient qu’elles peuvent enseigner la religion.
Mais l’habit ne fait pas l’imam.
Ils piègent des responsables de contre-discours, pour expliquer que l’islam n’est pas « Daech ».

1. Stop Djihadisme 0800 00 56 96

Extrait de l’article de Sophie MANELLI . La Provence le 23/02/2016

Avant que la gauche n’entre dans un long hiver, des singes en été

Il est certain que l’hiver 2015 risque de fort mal commencer pour les socialistes et qu’il faudra plus que le réchauffement climatique temporaire de la COP21 pour éviter au parti de la rose de se prendre un coup de gel fatal en début de saison.

Source : Avant que la gauche n’entre dans un long hiver, des singes en été

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1JGoypB
via IFTTT

Une exposition à vomir, aux frais du contribuable

Un collectif d’auteurs internationaux a organisé une exposition de dessins représentant des scènes de pédophilie, de pédopornographie, de zoophilie et j’en oublie.

Source : Une exposition à vomir, aux frais du contribuable

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1VqX4bm
via IFTTT

Marion Maréchal-Le Pen avec l’armée de l’air à Orange

Marion Maréchal-Le Pen participait, jeudi 27 août, à la cérémonie de passation de commandement et de création d’unité qui se déroulait sur la Base aérienne 115 d’Orange-Caritat. Sous les ordres du major général de l’armée de l’air, le général de corps aérien Antoine Creux, l’escadron de chasse 02.005 « Ile de France », l’escadron d’hélicoptères 05.067 « Alpilles » et l’escadron de protection 1G.115 ont ainsi été placés sous le commandement de nouveaux officiers. Par la suite, le centre de préparation opérationnelle du combattant de l’armée de l’air a été officiellement créé et placé sous le commandement d’un chef de centre. Cette nouvelle école de l’armée de l’air, destinée à accueillir plus de 4000 stagiaires par an, sera installée dans les locaux désaffectés de la Légion Etrangère à Orange suite au transfert du 1er REC à Carpiagne (13) l’été dernier. Cette cérémonie était clôturée par un défilé à pied et par un défilé aérien (mirages 2000 et hélicoptères Fennec).



IMG_0017

IMG_0022

 

IMG_0030

 

IMG_0032

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1VqX3nV
via IFTTT

AVIGNON: TRIBUNE DE L’OPPOSITION – JUILLET 2015

Voir plus loin

Lors du Conseil municipal de juin, la présentation du compte administratif fut l’occasion d’une scène quelque peu surréaliste. La gauche présentait la situation et les perspectives budgétaires – très inquiétantes – d’Avignon comme si cela ne dépendait pas d’elle, alors que cela fait près de 18 longs mois qu’elle est aux affaires.
Face à ces difficultés, aucune proposition, aucune solution pérenne, si ce n’est compter sur d’hypothétiques aides des autres collectivités et rogner quelques subventions aux associations qui font le rayonnement de notre ville.
Seules épargnées : le magma d’associations relevant de la « politique de la ville. Une politique qui depuis plus de 30 ans déverse dans les « quartiers » des milliards en pure perte : l’insécurité et le chômage augmentent toujours, le communautarisme s’y renforce et la qualité de vie au quotidien s’y dégrade. Mais la novlangue officielle parlera évidemment d’un « vivre ensemble à reconquérir » pour « une ville apaisée » autour du fameux « lien social » (sic).
D’ailleurs, à écouter la gauche, on se demande si Avignon n’est pas devenue une orange, tant on ne parle que de ses quartiers. Ou comment donner des gages à ses clients pour en faire des obligés. Mais au delà des rénovations, certes nécessaires, d’équipements et d’immeubles, où sont les projets pour faire revenir de la mixité sociale, du pouvoir d’achat, du commerce ? On les attend en vain. Comme on attend en vain une vision globale qui permette enfin de tirer Avignon vers le haut, de retrouver une attractivité, de redonner un nouveau souffle à cette grande ville d’histoire, d’art et de culture.
Notre groupe FN/RBM considère que le développement économique de la Courtine est important, mais ne fera pas tout. Il faut aussi la LEO et le Tram, s’appuyer plus que jamais sur nos pôles de compétitivité, jouer l’innovation, et surtout nous projeter vers l’avenir en gardant en mémoire que nous ne pourrons redistribuer que les richesses que nous aurons créées.
La proximité est ainsi une condition nécessaire, mais pas suffisante. Une ville est davantage que la somme de ses quartiers, et a besoin d’un élan global.

GROUPE AVIGNON DEMAIN (FN/RBM)
Philippe Lottiaux, Anne-Sophie Rigault, Daniel Christos, Mauricette Mas, Mireille Roumette, François Glémot, Raphaël Mérindol
Contact : avignondemain@gmail.comhttp://ift.tt/1CNp7so

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1KmeId5
via IFTTT

Une rentrée pas folichonne

Lorsqu’on est socialiste, l’opinion des gens, on s’en moque un peu !

Source : Une rentrée pas folichonne

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1KmeF11
via IFTTT

Marion Maréchal-Le Pen invitée à une université d’été catholique, une première

LE SCAN POLITIQUE – La jeune députée frontiste participera samedi à une table ronde à l’université d’été Sainte-Baume, organisée par le diocèse de Fréjus-Toulon. La fin du «cordon sanitaire» entre le FN et l’Église ?

Source : Marion Maréchal-Le Pen invitée à une université d’été catholique, une première

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1V9UUNp
via IFTTT

Réorganisation du service de la gendarmerie : le cynisme de Bernard Cazeneuve

Le ministre de l’Intérieur, en déplacement à Guéret vendredi 21 août 2015, a déclaré vouloir réorganiser et mutualiser les services de gendarmerie au niveau national.

Source : Réorganisation du service de la gendarmerie : le cynisme de Bernard Cazeneuve

from Front National Vaucluse » http://ift.tt/1JiBluD
via IFTTT

%d blogueurs aiment cette page :