Avignon Demain Le Blog des Militants FN RBM

Accueil » Posts tagged 'IFTTT'

Tag Archives: IFTTT

Doit-on connaître le CV des « islamologues » invités dans les médias ? Le cas de Romain Caillet

Le Quai d’Orsay a longtemps appuyé les « rebelles syriens ». Est-ce parce qu’il a trop longtemps écouté des salafistes déguisés en experts objectifs ?

Romain Caillet est un célèbre « islamologue » français, régulièrement invité à commenter l’actualité dans divers médias renommés. Une recherche rapide sur Google permet de se faire une idée de l’aura médiatique de l’« expert ». Depuis le 27 décembre 2015, Romain Caillet a notamment été mentionné sur les médias suivants : Paris Match,L’Obs, France Inter, 20 Minutes, Le Huffington Post ou bien encore Europe 1. Excusez du peu.

Doctorant associé de l’Institut français du Proche-Orient entre 2008 et 2014, Romain Caillet maîtrise son sujet. Il a présenté une thèse d’histoire contemporaine intitulée « Les nouveaux muhâjiru. L’émigration des salafistes français en terre d’islam ». Après avoir étudié le hanbalisme médiéval, expression réformiste traditionaliste de l’islam sunnite, notre homme s’est naturellement penché sur son évolution contemporaine : le salafisme. Ce curriculum vitae en fait une personne qualifiée pour parler des phénomènes islamiques actuels. La mondialisation des échanges (matériels et immatériels) a donné un coup d’accélérateur à l’islam internationaliste. En témoigne l’expansion croissante de l’organisation État islamique.

Dans cette perspective, il n’est pas inintéressant de solliciter l’avis d’un spécialiste francophone pour appréhender pleinement cette problématique complexe. Je ne me permettrai pas de remettre en cause les compétences de Romain Caillet, qui me paraissent indubitables. Le problème est ailleurs. Un de ses articles publiés pour Le Figaro Vox ressemble d’ailleurs, à s’y méprendre, à l’un des miens paru sur Boulevard Voltaire Boulevard Voltaire.

Quand Romain Caillet est cité dans la presse, ou présenté à la télévision, c’est toujours en sa qualité d’« islamologue ». Ce titre d’« islamologue » induit une notion d’expertise, et même de neutralité. Le téléspectateur lambda pense écouter un chercheur dont l’objectivité ne saurait être remise en question. « Monsieur Tout-le-Monde » ignore pourtant que Romain Caillet est converti à l’islam. Ce détail n’en est pas un.

Certains internautes ont même diffusé une vidéo tournée au Liban dans laquelle Romain Caillet apparaîtrait en compagnie de son épouse vêtue d’un niqab. Romain Caillet a longtemps résidé au Liban. Le très médiatique islamologue n’a pas commenté, laissant la place au doute. Peut-être parce qu’il a peur que ces révélations n’entachent sa réputation et puissent l’écarter de certaines tribunes médiatiques ?

Au mois de février 2015, Romain Caillet était expulsé du Liban pour ses liens supposés avec des terroristes. Il a alors affirmé être la victime d’une cabale des milieux chiites et pro-Assad libanais. Admettons. Rien ne me permet d’affirmer que Romain Caillet entretient une quelconque sympathie pour les assassins de l’organisation État Islamique. Une chose est néanmoins sûre : ses convictions religieuses personnelles ne sont pas neutres. On peut noter dans plusieurs de ses déclarations un tropisme en faveur des États sunnites de la région, notamment l’Arabie saoudite.

Il me semble indispensable de révéler ces éléments aux lecteurs de Romain Caillet. Nous devons savoir qui sont réellement les gens invités à commenter cette actualité brûlante. Romain Caillet est engagé de fait par sa pratique religieuse. Connaître cet élément fondamental de sa personnalité permet d’apporter un autre éclairage à ses analyses géopolitiques. Le Quai d’Orsay a longtemps appuyé les « rebelles syriens ». Est-ce parce qu’il a trop longtemps écouté des salafistes déguisés en experts objectifs ?

from Gabriel Robin – Boulevard Voltaire http://ift.tt/1OeEjF8

via IFTTT

Publicités

La fresque « Les Françaises aux Africains » ne dérange pas Jack Lang et Fleur Pellerin

Cette caste est totalement déconnectée des réalités.

Des œuvres du « street artist » Combo sont actuellement exposées à l’Institut du monde arabe, dirigé par l’inénarrable Jack Lang.

Je ne vais pas me muer en critique d’art pour l’occasion. Le rôle d’un responsable politique, ou d’un commentateur de la vie politique, n’est pas d’être un arbitre du bon goût. Tout juste vous indiquerai-je que Combo appartient à cette catégorie d’artistes de rue, très en vogue, qui détournent l’espace public pour exposer des œuvres éphémères présentant le plus souvent un message à caractère politico-social. Cette école se situe dans une démarche postmoderne un peu superficielle, où le mercantilisme semble se parer des atours de l’engagement désintéressé pour mieux appâter le gogo petit-bourgeois.

Il n’est donc pas étonnant que Jack Lang et Fleur Pellerin tombent en pâmoison devant ces œuvres conceptuelles qui ne nécessitent pas un effort supérieur de compréhension de la part du spectateur, le message lourdaud étant délivré « clé en mains » de manière très didactique. S’il n’y avait que ça, je n’aurais d’ailleurs pas pris la peine d’écrire un article.

Vous êtes probablement passés à côté d’une polémique datant du mois de juin dernier, pourtant révélatrice des errements idéologiques du pouvoir socialiste. Les grands médias n’ont, alors, pas trop commenté cette affaire scandaleuse. L’association LE M.U.R (pour Modulable, Urbain, Réactif), ayant pour objet la promotion de l’art contemporain, a habillé un mur parisien situé à l’angle de la rue Saint-Maur et de la rue Oberkampf d’une fresque.

Sur cette fresque, on pouvait lire la mention « La France aux Français » barrée. Sous cette première phrase barrée, une autre phrase, raciste et sexiste : « Les Françaises aux Africains. » Cette œuvre, signée de la main de Combo, était subventionnée par la mairie de Paris, la mairie du 11e arrondissement de Paris, la fondation Cartier, le Groupe IGS ou bien encore le Centre Pompidou.

Quelle ne fut donc pas ma surprise, puis ma colère, vite mêlées de tristesse, de découvrir un tweet daté du 7 janvier m’informant que l’exposition des œuvres de Combo était plébiscitée par madame le ministre de la Culture Fleur Pellerin en personne. Quelques jours après la série préméditée d’agressions sexuelles de masse à caractère raciste commises par des « migrants » à travers l’Europe entière (plusieurs grandes villes allemandes, suisses, suédoises et finlandaises ont été touchées), une représentante du gouvernement allait saluer un artiste dont le message d’une des œuvres encourageait à ces comportements barbares d’une portée historique majeure.

Le comportement inconscient de Fleur Pellerin n’est pas loin d’être indécent. Il démontre aussi que cette caste est totalement déconnectée des réalités présentement à l’œuvre sur notre continent. Sourds au sort des peuples européens livrés à la barbarie d’une immigration de masse destructrice, nos dirigeants félicitent les auteurs de messages ambigus appelant à la réification des femmes françaises au profit des clandestins africains. Dans le même temps, ils culpabilisent les gens qui ont le malheur d’offrir des jouets « genrés » (sic) à leurs enfants. Espérons que cette fuite en avant ne dure pas trop longtemps. Plus tard, il sera trop tard.

from Gabriel Robin – Boulevard Voltaire http://ift.tt/22QRrIh

via IFTTT

Les femmes allemandes devraient-elles porter la burqa ?

Il est temps de se révolter, de dire que nous ne voulons plus de cette immigration imposée par les instances nationales et européennes.
Nuit d’horreur à Cologne, Hambourg et Stuttgart. Plus ancienne des grandes villes allemandes, Cologne a été particulièrement touchée par cette incroyable violence et s’est transformée en un innommable coupe-gorge en l’espace d’une nuit. Le soir du 31 décembre, des centaines de femmes ont été agressées physiquement, et parfois violées, par de jeunes hommes entre 18 et 35 ans « apparemment d’origine arabe et nord-africaine » selon la police locale. Les fameux « migrants » se sont coordonnés pour terrifier des jeunes femmes, laissant libre cours à leurs penchants libidineux d’un autre âge. Pas moins de 90 plaintes (sur plusieurs centaines d’agressions sexuelles) ont été déposées pour la seule ville de Cologne et la seule nuit du 31 décembre 2015.

L’information a mis du temps à filtrer dans les grands médias français, probablement tétanisés par l’ampleur de l’affaire. Alors que les opinions publiques européennes sont de plus en plus hostiles à l’invasion migratoire, ce cas ne risque pas d’arranger les choses. Nous assistons, pour la première fois de notre histoire moderne, à des agressions sexuelles de masse commises par des hommes étrangers déterminés. Dans les guerres primitives, le viol était utilisé comme une arme par les armées d’invasion pour soumettre les peuples conquis et les terroriser.

N’ayons pas peur des mots : les centaines de milliers de « migrants » accueillis par Angela Merkel se comportent en colons menaçant la sécurité, les valeurs et le mode de vie du peuple allemand. Ils y sont encouragés par l’inconscience de la chancelière, laquelle, en un geste de pure soumission, s’est adressée à eux directement en sous-titrant son allocution du Nouvel An en arabe. L’Allemagne est désormais engagée dans le même processus que la France : la méthodique destruction de sa culture millénaire par l’immigration et le multiculturalisme.

Le summum de l’horreur a été atteint par madame le maire de Cologne, Henriette Reker. Consciente du gouffre qui sépare les mœurs préhistoriques des désormais fameux « migrants » et celles des Allemands, cette dernière a accusé les femmes d’avoir adopté un comportement inadapté. Pas un mot de madame le maire pour condamner cette barbarie inouïe. Eh oui, il ne faudrait pas provoquer messieurs les « migrants ». Les pauvres vivent dans une telle misère sexuelle… Une femme trop jolie, ou trop courtement vêtue, serait susceptible de les charmer. C’est un discours que j’ai déjà lu dans certaines publications pro-migrants. En poussant le raisonnement, il faudra bientôt que les femmes européennes portent la burqa pour éviter d’être violées, ou bien qu’elles évitent de faire la fête en ville. Quelle funeste régression. Henriette Reker, aveuglée par son amour de l’« autre » le plus lointain, trahit son peuple et son genre en conscience.

J’avais révélé, avec le collectif Culture, libertés, création, l’existence d’une fresque raciste subventionnée par la mairie de Paris sur laquelle on pouvait lire un appel au viol : « Les Françaises aux Africains » (http://cultureetlibertes.fr/2015/06/16/fresque-raciste-et-pro-immigration-clandestine-en-plein-paris/). Cette idéologie d’ouverture inconsidérée au tiers monde entraîne les pires exactions. Dans le même temps, Facebook censure la statue de la Petite Sirène de Copenhague pour « nudité inappropriée ». Nous marchons sur la tête et courons tout droit vers notre destruction.

Il est temps de se révolter, de dire que nous ne voulons plus de cette immigration imposée par les instances nationales et européennes. Ils sont les Munichois, nous sommes la résistance en marche. Une résistance désormais étendue au continent tout entier. De Rome à Cologne, en passant par Paris, Varsovie ou Budapest, les Européens veulent préserver leur mode de vie.

Gabriel Robin

from Gabriel Robin – Boulevard Voltaire http://ift.tt/1mD5mkE

via IFTTT

Merci et en avant !

Je remercie les 23.341 Haut-Alpins qui ont hissé le Front National à la première place des partis politiques du département, face à une coalition regroupant l’ensemble des autres partis atteignant difficilement la majorité absolue. Honneur aussi à nos valeureux militants qui ont su, dans le calme malgré les coups et les provocations, mener une très belle et exemplaire campagne derrière nos colistiers.

Pour la première fois, les Hautes-Alpes auront un porte-parole Frontiste qui les défendra, avec les autres élus de la France Plein Sud et derrière Marion Maréchal-Le Pen, sans jamais rien lâcher. C’est à ces électeurs et à eux seuls que nous aurons à rendre des comptes. Car contrairement à d’autres, nous n’avons pas eu à marchander nos voix…

Conscient de la responsabilité qui nous est confiée, et ayant doublé à l’assemblée régionale notre nombre d’élus, nous défendrons ces populations diverses qui sont souvent les oubliées des politiques. Ce 13 décembre est une étape. La suite reste à écrire !

Amaury Navarranne, tête de liste La France Plein Sud dans les Hautes-Alpes

Cet article Merci et en avant ! est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

Amaury Navarranne répond à l’article « Promesses et illusions programmatiques du FN »

Soucieux de faire vivre le débat des idées pour l’entre-deux tours, radio Alpes 1 s’est lancé dans une analyse de trois points « du programme frontiste » (http://ift.tt/1TDwom2). Nous souhaitons y apporter quelques précisions qui feront nous l’espérons vivre le débat :

Sur les marchés publics, nous confirmons que le critère prix n’est pas celui forcément prépondérant, et que nous sommes prêts à payer 1 centime de plus le kilo de pommes ou de viande pour faire travailler un producteur local. Toutes les collectivités (et pas seulement celles dirigées par le Front national) pratiquant le patriotisme économique et le soutien à leurs entreprises locales le font en prenant les autres critères comme un peu plus important que le seul critère prix. Si la règle du marché public est ainsi rédigée, les recours en contestation ne seraient pas fondés et seraient rejetés très naturellement par la justice administrative.

Sur le remboursement des aides octroyées en cas de délocalisation, si le préfet peut agir sur les aides de l’Etat (crédits d’impôts, réductions de cotisations sociales), ABSOLUMENT RIEN dans la loi française n’interdit à une collectivité d’inscrire dans les conventions de partenariat (elles mêmes obligatoires lors des versements de ces subventions ou de ces aides) l’obligation de rester sur un territoire géographique donné et de rendre caduc l’aide en cas de délocalisation (devenant donc remboursable).

Enfin sur les chiffres de l’aide aux entreprises, si le montant donné lors de l’échange sur les ondes d’Alpes 1 est erroné, celui avancé par le CESER mérite d’être détaillé : le compte administratif de la région (qui devrait faire foi) n’avance lui que 78,8 millions d’€uros en investissement et 102,9 millions en fonctionnement dans la politique de développement économique « formation, économie et innovation ».

Amaury Navarranne, tête de liste La France Plein Sud dans les Hautes-Alpes

Cet article Amaury Navarranne répond à l’article « Promesses et illusions programmatiques du FN » est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen: « La Chambre de Commerce d’Asie du Sud-Est prête à investir au lendemain d’une victoire du Front national en PACA »

La Chambre de Commerce d’Asie du Sud-Est prête à investir au lendemain d’une victoire du Front national en PACA.

Le docteur Azman CHING, Vice-Président de la Chambre de Commerce d’Asie du Sud annonce par un communiqué sa volonté de travailler avec les entreprises de notre région au lendemain d’une victoire du Front national.

Une fois de plus, l’arrivée du Front national à la tête de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur apparaît au monde économique et aux investisseurs internationaux comme une bonne nouvelle et non la calamité décrite par un microcosme politico-médiatique. Plus que jamais, nous sommes prêts.

Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste régionale La France Plein Sud en PACA

Cet article Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen: « La Chambre de Commerce d’Asie du Sud-Est prête à investir au lendemain d’une victoire du Front national en PACA » est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

Débat entre Marion Maréchal-Le Pen et Christian Estrosi sur France 3

Débat Marion Maréchal-Le Pen et Christian… par france3provencealpes

Cet article Débat entre Marion Maréchal-Le Pen et Christian Estrosi sur France 3 est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, tête de liste La France Plein Sud des Hautes-Alpes: « Débat et mépris »

Chantal Eyméoud a prétendu hier ne pas vouloir « exclure du débat démocratique régional durant six ans les représentants des « sacrifiés » du deuxième tour ». Cette attention annonce les cadeaux qui seront fait à ses amis boutiquiers socialistes qui lui ont vendu leur soutien.

Lire Chantal Eyméoud parler de « débat » alors qu’elle a annulé celui fixé ce mardi est stupéfiant, une date sollicitée pourtant avec son accord la semaine passée. Les débats d’entre-deux tours sont une tradition bien républicaine et démocratique. Fouler aux pieds cette tradition illustre le sens étriqué du républicanisme dans le camp Estrosi.

Il reste 48h avant le scrutin de dimanche. Si les slogans de nos concurrents ne sont pas totalement vides de sens, alors qu’ils aient au moins l’honneur de confronter librement nos programmes et de débattre publiquement. J’y suis prêt ! Les électeurs et les abstentionnistes jugeront de l’issue de sa tenue ou de son absence. Personne ne veut de baudruche à la tête de notre région, ce qui se définit comme tel : « personne qui n’a que les apparences des mérites qu’on lui prête et qui se dégonfle aisément ».

Amaury Navarranne, tête de liste La France Plein Sud dans les Hautes-Alpes

Cet article Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, tête de liste La France Plein Sud des Hautes-Alpes: « Débat et mépris » est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen: « Le Groupe CONGO CAPITAL ENTREPRISES SA convaincu de l’opportunité économique de la victoire du Front national en Provence-Alpes-Côte d’Azur »

Je me félicite du communiqué de presse du Groupe CONGO CAPITAL ENTREPRISES SA, en charge du programme de privatisation de 46 entreprises au Congo, dans lequel sa direction se déclare convaincue que la dynamique économique d’ouverture dans laquelle nous nous inscrivons permettra aux entreprises françaises de trouver de nouveaux débouchés.

Vous trouverez en pièce jointe le communiqué complet du Groupe CONGO CAPITAL ENTREPRISES SA.

A tous ceux qui n’ont de cesse de promettre les pires conséquences économiques à une région dirigée demain par notre équipe, ce type d’initiative de grands groupes internationaux prouve que notre victoire sera une chance pour le développement économique, y compris international, de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste régionale La France Plein Sud en Provence-Alpes Côte d’Azur

Cet article Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen: « Le Groupe CONGO CAPITAL ENTREPRISES SA convaincu de l’opportunité économique de la victoire du Front national en Provence-Alpes-Côte d’Azur » est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen: « Message de soutien de Roberto Maroni, Président de la région Lombardie et ancien ministre de l’Intérieur italien »

C’est avec plaisir que j’accueille le soutien de Roberto MARONI, Président de la région Lombardie (Milan) et ancien ministre de l’Intérieur italien.

Demain, à la tête de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous mettrons en place une ambitieuse coopération avec nos partenaires institutionnels italiens au service du rayonnement et du développement de nos régions respectives ainsi que  dans l’intérêt de leur habitants.

Message de soutien de Roberto MARONI, Président de la région Lombardie et ancien ministre de l’Intérieur italien

« Chère Marion, 

C’est avec un véritable plaisir que je t’adresse, ainsi qu’à tes électeurs, mon salut et celui de toute la Région Lombardie. 

J’attends avec beaucoup d’espoir le résultat du second tour, avec la certitude que nous pourrons créer avec toi, à la tête de nos régions respectives, une collaboration forte entre des territoires similaires, proches par la géographie, la culture, les styles de vie, et acculés par des problèmes similaires, au premier lieu desquels la sécurité de nos citoyens. 

Nombreuses sont les initiatives qu’ensemble nous pourrions réaliser, que cela soit dans le domaine de l’économie, des infrastructures, de la sécurité, et, non des moindres, de la culture.

[…] Force et courage, chère Marion. Et à bientôt à Milan pour une rencontre entre le Président de la Lombardie et la nouvelle Présidente de Provence-Alpes-Côte d’Azur. »

http://ift.tt/1M32GkL

//platform.twitter.com/widgets.js

Cet article Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen: « Message de soutien de Roberto Maroni, Président de la région Lombardie et ancien ministre de l’Intérieur italien » est apparu en premier sur Avec Marion, la France plein Sud.

via IFTTT

%d blogueurs aiment cette page :